yannick dacheville : faire de la planche à voile

Yannick Dacheville : pourquoi pratiquer la planche à voile?

Par définition, la planche à voile est un sport pratiqué en milieu aquatique. Sous l’action du vent, il consiste à glisser la voile sur l’eau. Cet équipement est composé de deux accessoires principaux, à savoir le flotteur et le gréement ou encore la voile. Comme tout autre sport, la planche à voile est un des sports préférés de nombreux Français. Quels sont les bienfaits de cette activité physique menée sur les eaux et quelles sont les précautions à prendre ?

Les bienfaits de la planche à voile selon Yannick Dacheville

Par le biais de la planche à voile, Yannick Dacheville vous propose les bienfaits du sport nautique sur les plans physique et psychologique.

Physiquement, la pratique de la planche à voile permet une meilleure condition physique. En effet, ce sport développe le travail cardiovasculaire et pulmonaire. C’est pourquoi par exemple, le débutant devra doubler d’efforts physiques répétitifs pour remonter chaque fois sur la planche, après son déséquilibre. Alors que celui qui a de l’expérience n’aura qu’à contrôler son équilibre et sa direction pour avancer.

Sur le plan psychologique, pratiquer la planche à voile est une expression d’évasion, de liberté, de courage et de volonté. Si vous êtes une personne de défi ou de responsabilité, ce sport est le vôtre. Il vous offre l’opportunité de développer votre esprit d’initiative et de décision. Vous aurez à affronter un milieu désagréable aux vents nuisibles. Cela demande que vous disposiez de la compétence en météorologie et la sensation de vitesse pour tenir bon.

La planche à voile, sport préféré de Yannick Dacheville, ne renferme aucun danger pour ceux qui le pratiquent. Cependant il faut une attention toute particulière pour les personnes qui souffrent de maladies comme le diabète, l’épilepsie, la tétanie, la spasmophilie et certains troubles du rythme cardiaque. Cela leur éviterait la perte de connaissance qui peut entraîner des conséquences graves telles que la noyade s’il n’y a pas de secours rapides.

L’eau n’étant pas le milieu naturel de l’homme, il faut par conséquent prendre certaines dispositions pour éviter que l’entraînement de la planche à la voile se transforme en « cauchemar »

Voici quelques conseils pratiques pour éviter toute situation malheureuse au véliplanchiste. Il doit :

  • Contrôler son matériel
  • Posséder des chaussures bien adaptées, antidérapantes et confortables
  • Porter une combinaison si nécessaire pour éviter le vent et l’humidité qui peuvent entraîner une sensation de fraîcheur voire de froid même en plein été
  • Etre équipé d’une casquette et des lunettes avec cordon si le soleil est présent. Cela est important pour le réfléchissement de la lumière sur l’eau
  • Disposer d’un gilet de sauvetage en cas de début ou si la surface de l’eau est agitée
  • Faire des formations à ses débuts parce qu’il n’est pas facile de trouver l’équilibre, cela peut réduire le côté fastidieux de l’apprentissage
  • Savoir bien nager, garder son sang-froid au cas où il se retrouverait sous la voile ou se cognerait au mât lorsqu’il tombe
  • Connaître parfaitement les courants, la météorologie pour ne pas s’aventurer en cas de conditions difficiles
  • Prévenir de ses sorties et si possible ne pas partir seul
  • Ne pas sortir trop longtemps pour éviter l’hypoglycémie (fringale)
  • Emporter à boire grâce à des ceintures type « banane » munies de poche et d’un petit tuyau permettant de boire
  • Eviter de s’aventurer loin des côtes s’il n’est pas très expérimenté
  • Eviter d’abandonner sa planche en cas de perte au large et s’épuiser à nager