La chine et les autres pays pauvres

Comment concurrencer la Chine et autres pays pauvres dans l’industrie ?

Le secteur industriel est un domaine fortement concurrentiel. En effet, les pays européens font de plus en plus face à une forte concurrence avec d’autres, asiatiques. De nombreux pays cherchent des solutions qui peuvent leur permettre de mieux concurrencer ces machines industrielles.

L’essor industriel de la chine et la grande croissance des pays pauvres

De nombreux pays asiatiques se sont de plus en plus développés au niveau industriel. Certains sont de sérieux concurrents pour le continent européen. L’exemple concret de cette avancée industrielle est la chine. Elle ne se contente pas d’être l’usine du monde et de prendre exemple sur les autres sociétés. Son objectif est de se parfaire et de combler au plus vite son retard au niveau technologique.

Aujourd’hui, les entreprises industrielles chinoises sont plus innovantes que celles européennes, en plus de bénéficier de main-d’œuvre abondante.

L’essor économique et la montée en puissance des sociétés chinoises proviennent de la capacité à envahir un marché. Cependant, pour les sociétés qui veulent pénétrer le marché chinois via des produits et des services innovants, la concurrence devient rude et c’est un frein à leur développement.

Cette grande performance a pu être se faire grâce à des reformes économiques mises en place par les autorités chinoises qui permettent de libérer de nombreux mécanismes sur le marché industriel.

Le gouvernement chinois a mis en place un projet qui redéfinit les priorités industrielles du pays. En effet, ils souhaitent passer de l’usine du monde à une grande puissance industrielle et mettre l’accent sur la recherche, l’innovation et la production à forte valeur ajoutée. Le pays veut être encore plus à la pointe des nouvelles technologies.

Les pays pauvres connaissent une croissance record, mais une étude du CNUCED a permis de mettre en exergue le manque de capacité productive de ces pays.

Des solutions pour concurrencer la chine et les pays pauvres dans l’industrie

Il est vrai que les Chinois sont de forts concurrents, mais la France dispose de solutions idéales pouvant lui permettre d’y résister plus facilement. Voici quelques conseils pour concurrencer l’industrie chinoise et les autres pays pauvres du secteur industriel.

Tout d’abord, il faut se doter d’une politique industrielle parfaitement définie.En d’autres termes, il faut clairement identifier les secteurs pouvant vous permettre de progresser plus rapidement.

Il y a des secteurs industriels qui marchent bien. Notamment l’agroalimentaire, l’installation mécanique et les équipements dans les usines. Ce sont des domaines moins exploités au niveau mondial, mais qui restent de réels atouts de positionnement.

Il est vrai que le luxe et le High-tech ne peuvent pas pallier à toutes les difficultés industrielles auquel le pays est confronté, mais ils doivent toujours rester dans la même dynamique.

L’économie française peut aussi s’appuyer sur des fleurons industriels, en l’occurrence Airbus, Dassault Systèmes, etc.…

Notons qu’il faut donner assez de temps aux entreprises afin qu’elles se développent. Mais force est de constater que de nombreuses petites sociétés se font racheter rapidement par de grands groupes. En fait, il faut conserver les PME qui proposent des produits innovants plus longtemps. C’est une pratique qui permettra à ces entreprises d’atteindre une grande taille.

Pour résister à la concurrence chinoise, le secteur industriel français doit entre autres répondre aux évolutions écologiques et numériques. Les sites de production doivent être modernes et permettre aux entreprises industrielles de réaliser des gains de productivité.